L’artisane

Louise Vigeant

 

Louise a été professeur au Département de français du Collège Edouard-Montpetit pendant plus de 30 ans. Elle est spécialiste en théâtre (histoire, analyse de textes et de mises en scène) et elle a beaucoup écrit sur le théâtre : quelques livres et une grande quantité d’articles, car elle était (et est toujours) critique de théâtre, surtout pour la Revue Jeu.

C’est au Collège Edouard-Montpetit qu’elle a suivi pendant plusieurs années des cours de poterie auprès de Diane Brouillette.

Enfant, elle a toujours aimé ce que l’on appelait à l’époque « l’artisanat ». Une de ses tantes l’avait initiée aux émaux sur cuivre. Pendant plusieurs étés, elle a fréquenté un camp de vacances axé sur les arts : vannerie, mosaïque, dessin, etc.

Depuis toujours, elle aime la poterie, l’art le plus ancien pratiqué à travers le monde. Après de nombreuses années marquées surtout par le travail intellectuel, elle s’est laissée tenter par le plaisir de « jouer dans la terre ».

Depuis le premier soir du premier cours (d’où elle était revenue très sale mais très contente), ce plaisir n’a jamais diminué. Et c’est avec la complicité de son amoureux, en 2000, qu’elle a ouvert son propre atelier à sa maison de campagne.

Maintenant à la retraite, elle peut y consacrer plus de temps, bien qu’elle n’en fasse pas une obsession. Elle aime lire, voyager, passer du temps avec ses petits-enfants et avec ses ami(e)s.